Aux XIIe et XIIIe siècles vint le double dinār

Multi Kruzer. Aux XIIe et XIIIe siècles vint le double dinār, une pièce esthétiquement proche de la perfection commandée par la dynastie almohade. L'excellence de cette pièce a motivé son imitation rapide par les rois chrétiens péninsulaires.

Pendant près de huit cents ans, le dynār, considéré comme un instrument de propagande, est devenu un modèle de prestige important inventé par des califes qui cherchaient à renforcer leurs aspirations politiques.



Edité par Carlos Moreira

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *